close
Les Inrocks

Onze signataires du manifeste du "Média" s'en désolidarisent

Evincée du "Média", la rédactrice en chef dénonce la "brutalité" du management

Onze signataires du manifeste du "Média" s'en désolidarisent
Les affaires qui touchent Le Média depuis une dizaine de jours semblent avoir bien écorné son image. Dans un texte envoyé au Monde ce vendredi 2 mars, onze personnalités qui ont soutenu le lancement de la webtélé ont indiqué leur souhait de se désolidariser de la chaîne créée par des proches de La France insoumise, et lancée il y a un peu plus d'un mois. Au mois de septembre 2017, plusieurs personnes issues du monde politique, du spectacle ou de la société civile avait apporté leur soutien au pure player en signant le manifeste déjà publié dans le Monde appelant à la création d'un "nouveau média citoyen", "humaniste et antiraciste, féministe, écologiste et progressiste". Un média qui se voulait "fondamentalement alternatif par sa gouvernance, son modèle économique et son fonctionnement", et dirigé par Sophia Chirikou, l'ex-directrice de la communication de Jean-Luc Mélenchon, et le psychanalyste Gérard Miller, fervent soutien du candidat de la France insoumise à l'élection présidentielle. Aurélie Filippetti, Patrick Pelloux, François Morel... Parmi ces personnalités on trouve : l'ex-ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, le médecin urgentiste Patrick Pelloux, le journaliste de Cash Investigation, Edouard Perrin, l'écrivain Gérard Mordillat, le comédien et chroniqueur, François Morel, la journaliste de L'Obs Cécile Amar, les musiciens Giovanni Mirabassi et Médéric Collignon, l'avocat Antoine Comte, et la comédienne Judith Chemla. Noël Mamère, ancien élu EE-LV, qui présentait jusque-là une émission hebdomadaire sur le canal signe également ce texte et explique qu'il "ne [remettrait] plus les pieds dans cette chaîne de télévision". Et pour cause, le 19 février dernier, la rédactrice en chef Aude Rossigneux était violemment limogée du Média. Dans une lettre adressée au comité de pilotage, et publiée samedi dernier sur le site elctronlibre.info, elle dénonçait la "brutalité" du management et décrivait une rédaction "pas loin du burn out". Deux jours plus tard, Noël Mamère annonçait son départ du pure player. "Nous ne pouvons plus le soutenir" "Je suis venu librement au Média pour procéder à ces interviews, mais je n'y suis pas venu pour me retrouver dans cette atmosphère que je déplore, et qui me contrarie beaucoup", détaillait-il sur France Culture, lundi, en fustigeant aussi le traitement accordé au conflit syrien par la chaîne. "Une raison supplémentaire et journalistique, est que ce qui a été dit par le correspondant libanais sur le conflit syrien ne me plait pas", ajoutait-il à propos du JT du vendredi 23 février où était justifié le choix de ne pas diffuser d'images des massacres commis dans la Ghouta orientale car elles ne seraient "pas vérifiées de manière indépendante". 🔴 "Nous ne sommes pas là pour faire du sensationnalisme ou de l'info-fiction".
Vous êtes nombreux à avoir réagi à l'intervention de @claudeelkhal sur la #Syrie. Nous vous proposons plutôt de la voir en intégralité.

➡️ Soutenez Le Média, devenez socio : https://t.co/b8p7d9KMCF pic.twitter.com/bxqMKyyMaw— Le Média (@LeMediaTV) February 26, 2018 "Aujourd'hui, Le Média ne répond plus, à nos yeux, à la promesse initiale, ni sur le fond, ni sur la forme. Nous ne pouvons plus le soutenir", concluent les onze personnalités dans leur texte au Monde.

Source link : https://www.lesinrocks.com/2018/03/02/actualite/onze-signataires-du-manifeste-du-media-sen-desolidarisent-111053896/
Author :
Publish date : 2018-03-02 11:31:42
Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.
read more
Le Parisien

Bry-sur-Marne cherche 7 millions d’euros pour son musée Daguerre

Bry-sur-Marne cherche 7 millions d’euros pour son musée Daguerre

Bry-sur-Marne cherche 7 millions d’euros pour son musée Daguerre
« Nous nous donnons un ou deux ans pour savoir ce que nous ferons de cette propriété », déclarait-on au cabinet du maire de Bry-sur-Marne. C’était en juillet 2010. La ville venait d’acheter la propriété...

Source link : http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/bry-sur-marne-cherche-7-millions-d-euros-pour-son-musee-daguerre-02-03-2018-7586964.php#xtor=RSS-1481423633
Author :
Publish date : 2018-03-02 12:14:37
Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.
read more
1 4,869 4,870 4,871 4,872 4,873 5,200
Page 4871 of 5200