close
Le Gorafi

Après les violentes frappes occidentales, la Syrie demande à l’ONU la mise en place de l’arbitrage vidéo

Syrie : l’ONU réfléchit à une nouvelle couleur pour la ligne que Bachar El Assad s’apprête à franchir

La Syrie ne compte pas en rester là après les frappes des États-Unis, de l’Angleterre et de la France, et va demander à l’ONU la mise en place de l’arbitrage vidéo. « Nous n’avons pas fauté. Les attaques chimiques sont un mensonge. L’Occident simule son émotion. Je lance un appel à l’ONU, les yeux dans les yeux : l’arbitrage vidéo est urgent. Le carton rouge est pour l’Occident » annonce, solennel, Bachar el-Assad, en réaction aux violentes frappes occidentales. Les États-Unis ont réagi en premier, par l’intermédiaire d’un tweet de leur président, Donald Trump : « J’ai écouté la conférence de presse du Borat sanguinaire. Je suis ok pour l’arbitrage vidéo, à condition qu’on puisse acheter l’arbitre ». Le président français, Emmanuel Macron, a quant à lui préféré botter en touche : « Je reste sourd aux sornettes de ce chef d’État sanguinaire. Ces propos ne sont que des carabistouilles ». L’ONU hésiterait encore à se lancer dans l’arbitrage vidéo pour les conflits internationaux, car le ralenti est une technique encore trop perfectible sur des engins explosifs. De plus, les règles de la guerre sont floues, en témoigne l’avis que nous donne Donald Trump, à la Maison Blanche, affalé sur son lit king size, la bouche pleine d’un double cheese : « Les règles de la guerre ? C’est qu’à la fin, c’est les USA qui gagnent, et les Arabes qui meurent ! ».

Source link : http://www.legorafi.fr/2018/04/17/apres-les-violentes-frappes-occidentales-la-syrie-demande-a-lonu-la-mise-en-place-de-larbitrage-video/
Author : La Rédaction
Publish date : 2018-04-17 12:00:05
Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.
Tags : Le Gorafi